VABRE-TIZAC

Vabre-Tizac se situe en plein Ségala, dans la pittoresque vallée où coule la Serène. Le village conserve son cachet de village fortifié.

Le fort constitue une place fermée, entourée de maisons anciennes formant un rempart, qui communique par une porte voûtée (XIII-XIVe siècle) avec la place de l’église. Au pied de ce rempart, avaient été creusés de larges fossés. Vabre était autrefois un fief seigneurial et réduit villageois. Les forts villageois sont caractérisés par la fortification d’une partie seulement du village qui va servir de refuge aux habitants.

A l'extérieur de l'enceinte, bordant la place, se dresse l'église Saint-Julien construite à la fin du XIXe siècle.

Les paroisses de Tizac et de Bleyssol ont été rattachées à Vabre avant la Révolution.  Tizac était à l’origine un monastère peu important dépendant de celui de Rieupeyroux puis d’un prieuré rattaché à La Chaise-Dieu. Bleyssol, était un petit prieuré de Saint-Clair comprenant deux villages et quelques fermes isolées. La croix de Bleyssol, érigée à la fin du XVe siècle ou au début du suivant, sur laquelle figurent une Vierge à l'Enfant et une Pietà.

Vabre-Tizac est le village de naissance de Gustave Garrigou, vainqueur du Tour de France cycliste en 1911 ! Ce champion compte à son palmarès 17 victoires professionnelles de 1907 à 1914.

 

Découvrir Vabre-Tizac avec le parcours sonore Oreilles en Balade

Découvrir Le Bas Ségala : plan et visite


Village de Tizac

Village de Tizac

Le village occupe un promontoire (puech) situé à 460 m d’altitude qui domine les versants de la vallée de la Serène. Tizac pourrait avoir comme origine un domaine agricole de l’époque gallo-romaine (Tizacum, domaine de Titus ou de Titius), ce que des découvertes fortuites semblent confirmer.

L’église primitive (l’église actuelle a été bâtie en 1900-1902), dédiée à saint Martin, un vocable très ancien, et au côté de laquelle existait un prieuré dépendant de l’abbaye bénédictine de La Chaise-Dieu, semble avoir été la matrice de ce petit bourg ecclésial.

Au cœur du village, l'ancien four à pain a été joliment restauré.

Sur la place, le monument aux morts comporte de magnifiques bas reliefs.

Le pittoresque moulin des Tempes, bâti sur la Serène, rappelle une des nombreuses activités qui faisaient vivre les habitants.

Depuis le lieu-dit Montramech, s'offre un panorama d'où l'on peut apercevoir 21 clochers.

BOIS DU BRUEL

Sentier de découverte et d'interprétation ludique

 

Profitez d'une balade nature en famille ! En suivant le sentier du bois du Bruel, vous découvrirez découvrir l'histoire du bois et sa biodiversité de façon ludique.

Le Bois du Bruel de 16 ha constitue une entité remarquable et singulière. Situé à une limite géologique, il contribue à connecter les trames forestières des Serènes de Vabre (granitique) et du Jaoul (schiste).

A travers un sentier ludique, Pic Noir, la mascotte du bois vous accompagnera à la découverte des trois fonctions de la forêt : sociale et culturelle, écologique et économique.

Quatre stations de découverte et douze médaillons jalonnent le sentier du Bois du Bruel pour apprendre en s'amusant.

Classé Espace Naturel Sensible.


Croix de Bleyssol

Belle croix en pierre calcaire du XVe siècle, classée Monument Historique.

 

Située sur le patus du village de Bleyssol, au carrefour de plusieurs chemins ruraux. Réalisée dans la pierre calcaire, elle est constituée d'un fût octogonal mouluré. Les extrémités de la hampe et de la traverse sont couvertes d'éléments feuillagés et de choux frisés. Une Vierge à l'Enfant est sculptée sur le devant, une Pietà à l'arrière. Un écu portant des armes atteste qu'il s'agit là d'une donation seigneuriale (deux écussons accolés dont l'un, porte nettement marqué un lion, attribué à la famille de Morlhon, puissante famille du pays, l’autre diverses pièces peu lisibles dans l’état actuel). 

Bleyssol, petit prieuré de Saint Clair, ne comprenait que deux villages et quelques fermes isolées. Il fut supprimé avant la Révolution. L'église fut reconstruite vers 1460. 

Moulin des Tempes

Propriété privée. Accès à l'extérieur uniquement.

 

Ce moulin a été bâti sur la Serène au XI-XIIe siècle par le petit monastère de Tizac.

Il était utilisé pour moudre le blé et le seigle, mais aussi pour la fabrication d’huile de noix. Une partie du moulin a été aménagée en scierie, qui servira entre autre à la réalisation de la charpente de l’église de Tizac.

Le moulin a cessé son activité peu après la Seconde Guerre Mondiale.

 


MAIRIE de LE BAS SÉGALA

Le Bourg 

La Bastide l'Evêque

12200 LE BAS SÉGALA
05 65 29 93 01    

contact@mairie-lebassegala.fr

Page Facebook

 ACCUEIL DU PUBLIC 

  • LA BASTIDE L’ÉVÊQUE : du lundi au vendredi de 9h à 12h
  • SAINT-SALVADOU : du lundi au vendredi de 8h30 à 12h
  • VABRE-TIZAC : lundi, jeudi et vendredi de 9h à 12h                                      mardi et mercredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30